Qu’est-ce qu’une AMAP ?
Principe des AMAP
Amapien·ne, pourquoi pas moi ? (Bande dessinée)
Réseau des AMAP
Charte des AMAP

Fonctionnement de l'AMAP Le Miam

Une AMAP, qu'est-ce que c'est ?

Les AMAP, ou Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, sont nées en 2001 d’une prise de conscience citoyenne face à la situation de crise importante dans les domaines de l’agriculture et de l’alimentation.

Résolument basées sur une conception de partage, les AMAP visent à une transformation sociale et écologique de l’agriculture et de notre rapport à l’alimentation en générant de nouvelles solidarités. Elles sont des alternatives concrètes qui émergent de la société civile.

Elles ont pour objectifs :

  • de maintenir et de développer une agriculture locale, économiquement viable, socialement équitable et écologiquement soutenable, à faible impact environnemental, créatrice d’activité économique et d’emploi, de lien social et de dynamique territoriale,
  • de promouvoir un rapport responsable et citoyen à l’alimentation,
  • de faire vivre une économie sociale et solidaire, équitable et de proximité,
  • de contribuer à une souveraineté alimentaire favorisant celle des paysan­·ne·s du monde dans un esprit de solidarité.

Principe des AMAP

Le principe des AMAP (Associations pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) est simple : les Amapien.ne.s s’engagent, par un contrat annuel passé directement avec le producteur partenaire, à acheter chaque semaine une part de récolte, matérialisée par un « panier » de produits composé par le producteur en fonction des saisons et des récoltes.

Les paniers sont récupérés sur un lieu de distribution prédéfini, souvent en présence du producteur.

Les produits sont “pré-payés”, c’est-à-dire que l’Amapien.ne paie à l’avance les paniers qu’il/elle va consommer soit sur une base annuelle (un seul paiement en janvier) soit sur un mode échelonné (trois ou quatre paiements par an).

Pour les paiements par chèques, ces derniers sont récupérés en début d’année par les référent.e.s de chaque produit et remis au producteur en fonction du calendrier de paiement convenu.
Pour les paiements par virements, ceux-ci doivent être effectués suivant les termes du contrat. Les paiements seront vérifiés par le producteur.

Amapien·ne, pourquoi pas moi ?

Une BD qui explique dans la bonne humeur ce qu’est une AMAP et comment ça fonctionne.

Si vous n’êtes pas encore amapien.ne, c’est l’occasion de découvrir les AMAP !

 

Dessin et scénario : Jean Leveugle pour le Mouvement inter-régional des AMAP

Le réseau des AMAP

Les AMAP sont organisées au niveau régional (AMAP Ile-de-France) et national (MIRAMAP).

Naissance d'Abiosol

Constatant de nombreux freins à l’installation dans la région, le Réseau des Amap en Ile-de-France, l’association Terre de liens Ile-de-France et le Groupement des Agriculteurs Biologiques d’Ile-de-France (GAB IDF) décident d’agir en ce sens, sans pour autant renier leurs particularités ou constituer une entité propre.

Les structures se rapprochent pour mettre en commun leurs moyens, leurs outils et leurs compétences afin de favoriser le développement de l’agriculture biologique en Ile-de-France.

Elles constituent en 2009, un partenariat d’actions nommé le pôle Abiosol (pôle d’accompagnement des projets en Agriculture Biologique et Solidaire).

2009 voit aussi naître la couveuse d’activité Les Champs des Possibles pour former et sécuriser le parcours de ceux qui souhaitent s’installer en agriculture biologique et en AMAP. “Les Champs des Possibles” intègre à son tour le pôle Abiosol.

Missions et orientations du Réseau AMAP IDF

Les orientations s’organisent autour de 4 chantiers :

La Charte des AMAP

L’AMAP Le Miam est membre des réseaux régional et national des AMAP et, à ce titre, adhère entièrement aux principes énoncés dans la Charte des AMAP qui définit les grands principes de fonctionnement de notre association et nous guide au quotidien dans nos actions et nos orientations.

Les membres de l’AMAP Le Miam s’engagent à prendre connaissance de la Charte et à en respecter les grands principes.

En résumé

Rejoindre une AMAP, c’est faire le choix d’une alimentation maîtrisée et respectueuse de l’environnement, mais c’est aussi intégrer un mouvement organisé qui met en avant de vraies solutions de rechange aux approches commerciales traditionnelles.